Nos évènements

Aucun évènement dans le calendrier
Octobre 2017
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

AIN DEFLA 25042017 - Le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelouahab Nouri a indiqué mardi à Aïn Defla que le décret exécutif relatif aux agences de voyages vise à faciliter leur création et à lutter contre la bureaucratie.

Animant un point de presse à la fin de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, M. Nouri a indiqué que la mise en place du décret en question vise à lutter contre la bureaucratie dans le secteur, signalant qu’à la faveur de ce texte, il n’est plus exigé aux responsables des agences de voyages de procéder au renouvellement de l’agrément de leur  établissement après trois (3) ans d’activité.

 

"La bureaucratie a assurément beaucoup nui aux agences de voyage et au secteur du tourisme de façon générale et il est plus qu’impératif de lutter contre toutes les pratiques susceptibles de freiner l’essor du secteur", a souligné M. Nouri, faisant état de l'existence de plus de 2000 agences de voyages activant sur le territoire national.

Abordant la question de l’investissement dans le secteur du tourisme, il a relevé que "sur 584 projets en chantier, 100 étaient confrontés à des problèmes financiers", faisant part de "concertations avec le Premier ministère pour trouver une issue à ce problème".

Il a, dans ce cadre, affirmé qu'"une commission était entrain de travailler d’arrachepied avec le ministère des finances afin d’inciter les banques à accorder plus de facilitations aux investisseurs".

"Nous prenons sérieusement tous les problèmes susceptibles de freiner l’investissement touristique dans notre pays y compris celui se rapportant au domaine financier", a-t-il soutenu, mettant l’accent sur le fait que tous les efforts doivent converger vers la mise en évidence des atouts de l’Algérie pour en faire une destination touristique de choix.

Au cours de sa visite dans la wilaya, le ministre s’est d’abord rendu à la station thermale de Hammam Righa où un exposé sur la modernisation et la réhabilitation de cette structure lui a été présenté.

Mettant en garde contre le risque de voir ce chantier s’éterniser, M. Nouri a appelé à accélérer la cadence d’exécution des travaux, mettant l’accent sur l’efficacité qui doit caractériser les travaux.

Non loin de la station thermale, il a procédé à la pose de la première pierre de réalisation d’un hôtel 3 étoiles en R+7 de 103 chambres s’étalant sur 14700 m2 dont le coût est estimé à près de 785 millions de dinars.

Le ministre a, à l’occasion, mis l’accent sur la nécessité de sensibiliser les investisseurs et de les orienter vers les créneaux les plus à même d’assurer la réussite de leurs projets.

A la maison de l’artisanat de Khémis Miliana où il s’était rendu, le ministre a appelé les artisans locaux à se frotter à leurs homologues des autres régions du pays, signalant que la participation aux foires constitue le meilleur moyen de se perfectionner et d’acquérir le savoir-faire.

A Miliana, le ministre a suivi une présentation sur l’opération de restauration du mausolée de Sidi Ahmed Benyoucef avant de se rendre au musée et à la manufacture d’armes de l’Emir Abdelkader.

Il a observé que Miliana constitue un pôle culturel et touristique de premier plan, appelant à la nécessité de réhabiliter cette région.

A El Attaf, M.Nouri a inspecté le projet de réalisation d’une station thermale appartenant à un privé dont le bain est achevé à 65 %.

A son propriétaire qui lui a fait part de l’arrêt des travaux de réalisation de cette station depuis plusieurs années pour raison financière, M. Nouri s’est engagé à tout faire pour faire en sorte que les travaux reprennent dans les plus brefs délais.